Bader me démonte mon cul

Il est impressionnant, Barraqué, un jean sombre, une chemise, barbe de 3 jours, une gueule carrée. Il s'assoit sur un petit banc recouvert d'un matelas, je le regarde sans broncher. Il déboutonne son jean, le baisse jusqu'aux genoux et me regarde en me disant : allez salope, montre moi ce que tu sais faire. Je me mets à genoux et commence à mettre ma bouche sur son boxer blanc qui moule une grosse queue

En vacances au bled avec mon rebeu marocain

Il se lève, sa bite est au top et ca se voit sous le tissu tendu. Il attrape quelques cousins et les jette à coté de moi par terre. Il s'allonge dessus et relève sa djellaba découvrant sa bite de rebeu de ouf. Je me jette dessus et commence à le pomper avec gourmandise. Ses mains caressent mon cul, ma raie, le bas de mon dos. Il gémit et me claque le cul avec un sourire et me lance : tu la kiffes ma grosse bite hein?? je souffle un oui et replonge son gros gland au fond de ma bouche

Abdel, le pote à mon zincou

Abdel m'impressionne vraiment. C'est un grand Barraqué très typé, pas canon mais vraiment viril et bien foutu. Il se désape pour se pieuter, et je reste bouche bée. Il a un slip bien rempli et j'ai l'impression qu'il bande à moitié. Son torse est bien dessiné et des épaules bien carrées, une vraie bête. Il voit bien que je le regarde et en se touchant franchement le paquet, il me sort "j'ai bien envie de me faire pomper" et se met à rigoler

Vacances au Maroc

Je reprends mes esprits, m'approche et commence à embrasser tout son corps. Il ferme les yeux, sa main dans mes cheveux m'encourage, je l'entends gémir doucement et me dire vas y comme ca....Je continue mon chemin ma langue parcoure son torse, lèche ses poils, ses pecs, ses aisselles, ses tetons, son nombril et le filet de poils noirs qui descend jusqu'à sa grosse bite, je gémis et savoure chaque centimètre de son torse, il m'attrape par les cheveux et me relève pour me plonger sa langue dans ma bouche. Son baiser est à la fois tendre et ferme, ses mains m'attrapent la taille et me tiennent fermement

Bonne pute obéissante

Il baisse son survet, sa queue circoncise bien que molle est impressionnante. Il me dit, regarde moi et se mets à me pisser dessus. Je sens sa pisse m'inonder la gueule. Sa main s'approche de ma gueule et me force à ouvrir la bouche, goute ca salope. J'ai la gueule inondée de pisse, il continue à me pisser sur tout le corps. C'est chaud et ca m'excite j'avoue. Il enlève ses fringues et me rejoins. Sa main attrape ma gueule et en me regardant il me dit que je suis une bonne pute obéissante.

Niquée comme une chienne par 3 ouvriers arabes

Comme si chacun voulait démontrer à l'autre la supériorité de ses performances de mâle, le premier enfourne de nouveau sa queue dans ma bouche et commence à me "baiser" la gueule. J'aime pas trop ça, car se faire pilonner de la sorte, ça fait horriblement mal. En plus, on ne prend plus guère le goût de la bite… Ce salopard le fait avec brutalité : je n'arrive pas pas respirer au même rythme que ses coups de bite; je m'étouffe et je sens des larmes couler sur mes joues. Derrière, le copain se déchaîne aussi, sa queue entre et sort de plus en plus vite; ses couilles claquent contre mes fesses. La douleur, dans mon cul comme dans ma gorge, paradoxalement, me fait bander à mort.

Dans le hammam avec mon rebeu

Mon rebeu se lève et me prends la main et m'entraine dans un hammam immense éclairé par des lumières bleues. Il me fait asseoir à coté de lui, vire sa serviette et me dit : suce. Je me penche sur cette bite de ouf et l'avale sans broncher jusqu'à ses couilles, il gémit

Les retrouvailles avec Bader

Direct, je lui annonce que n'ayant pas de nouvelles de lui, j'ai rencontré un autre mec. Je le vois se braqué et il me dit : il a une meilleure queue que la mienne. J'avoue que non mais lui au moins ne m'as pas laissé tomber sans explications. Il me regarde et me dit, rejoins moi en bas. Je reste un peu devant mon café et descend le rejoindre aux toilettes. Il me regarde énervé et me colle une gifle et dit : alors comme ca tu m'as trompé petite salope?? J'ai la joue en feu et commence à vouloir remonter et me tirer de là. Il m'attrape le bras et me pousse dans un des chiottes

Mon bel étalon

J'avais le cul relevé, la tête dans les coussins… Tu étais direct, un vrai fauve bestial…Tu me traitais comme une salope putain j'adorais ça… En position, tu as commencé à me masser fermement… C'était limite douloureux…Tu es descendu vers ma chatte déjà bien ouverte, tu commençais à m'écarter…Ton souffle…Ta barbe…. Ta langue mmmmmh putain de mec… que tu étais bandant

Karim le merveilleux infirmier rebeu

Un matin, il arrive pour des soins dans ma chambre, quelques jours plus tôt je m'étais fait une violente entorse à cause d'une chute à la con. Il me trouve allongé, les yeux fermés, en train de mettre la main dans mon caleçon et de me caresser sous mon tshirt. Je l'entends rentrer tout doucement, avec mes yeux mi-clos, je le vois rougir, rosir, prendre un air à la fois farouche, timide, tendre. Il s'approche de moi...