J'aime trop sa grosse bite arabe !

Je couine comme une salope. Un bon quart d'heure à ce régime m'ont donné envie de sa grosse bite d'arabe. Je le regarde dans les yeux et lui dit : baise moi maintenant, démontes moi bien. Il se fait pas prier, il se place derrière moi et je sens son gros gland contre ma rondelle. Il pousse légèrement et son gland entre d'un coup et m'arrache un petit cri. Puis il se met à me limer sévère. J'encaisse en gémissant, en râlant, en lui disant que j'aime sa grosse bite.

Mon coloc rital 2

J'adore sucer et la bite de mon pote est vraiment trop bonne. Je sens qu'il kiff ça, il gémit pendant que je prends sa bite jusqu'au fond de ma gorge. Il maintient ma tête comme ça pour que je prenne sa bite vraiment jusqu'au bout. J'aime qu'il se sente un peu dominateur. Pendant que je le suce, je lui caresse le torse et je sens qu'il aime ça. Je me relève, l'embrasse de fou et lui demande si il veut me baiser. Perso, j'en meurs d'envie ! Il me dit qu'avant ça il voudrait aussi gouter à ma bite mais aussi à mon trou

Le retour de mon rebeu niquer

D'un coup, il descend son survet, sa grosse bite d'arabe jaillit, il ne portait pas de boxer. Il me regarde et me dit : avoue qu'elle t'as manqué. Je ne réponds pas mais regarde sa bite et c'est vrai que je l'ai toujours kiffé. Il prend ma main et la pose sur son zeb, vas y Franck, tu m'as trop manqué. Je retire ma main et lui dit : désolé, je suis juste passé pour discuter et te revoir. Il se lève d'un bond et je me retrouve avec sa bite devant mon visage. Franck s'il te plait, je sais que t'aimes ma queue, occupe toi de moi. Son odeur de mâle me rend dingue. J'attrape ses couilles dans une de mes mains, elles sont pleines. Il bande dur le salaud, son gland se colle sur mes lèvres. Allez bb, ouvre ta bouche et suce moi. Il m'excite le con. J'ouvre les lèvres et ma langue vient lécher son gland doucement.

Deux grosses bites de rebeu pour moi

T'aimes la bite de rebeu, tu vas être servi, allez enlève tes fringues. Je m'exécute sans me faire prier, une fois à poil, il me fait mettre à genoux, entre temps lui et Kamel se sont déshabillés. Je me retrouve à genoux, deux grosses bites de rebeu devant moi. Kamel me regarde et Bader dit : allez suce. J'attrape les deux bites demie-molle et commence à leur lécher le gland. Bader me dit : applique toi salope. Il se penche et tâte mon cul

Vide couilles de rebeu Samir

Me voilà partis pour notre lieu de rencontre et la grosse surprise mec de 30 ans beau gosse hyper gentil. On serre la main et je vois déjà qu'il a une bonne bite sous son jogging et rien en dessous. Samir me dit tu es là pour me vider donc vas y fait toi plaisir. Il baisse son jogging et je vois une bonne bite circoncise comme j'aime déjà bien balaise au repos.

Kamel, le mâle

Kamel fait glisser son jean par terre, vire son pull et son débardeur, ses baskets et mon autre main le caresse, s'attarde sur ton torse poilu. Je l'allonge sur le pieu, me déssape doucement en le regardant, je descend son boxer puis m'allonge à coté de lui, ma langue commence à parcourir tout son corps. Il a une odeur de male qui me rend dingue. Je le lèche, lui titille les tétons, lèche ses pecs poilus, ses aisselles, son torse, son nombril, je sens son gland frôler mon menton. Kamel me regarde faire et pousse de bons râles de male. Puis ma langue descend sur ses cuisses, sans toucher sa bite, ses mollets, ses pieds puis remonte doucement vers ses couilles poilues, ma main les caresses doucement, elles sont lourdes et pleines, je les gobe une à une.

Kamel et sa grosse bite d'arabe

Sa grosse bite d'arabe a demi molle devant moi, je la prends en main et gobe son gland direct. Il sourit et se laisse faire debout face à moi. Je le suce avec gourmandise et sa bite commence à durcir doucement entre mes lèvres. Kamel me mets la main sur la tete, gémis et me dit : putain, j'adore quand tu me suces, t'es trop bon. Je gémis comme une bonne chienne en continuant à le pomper goulument.

Mon coloc rital

Sous l'effet, je lui ai raconté mon expérience homo avec mon pote. Je suis pas allé dans les détails et n'ai mentionné seulement les bisous et une branlette étant un peu éméché. J'ai remis la faute sur l'alcool alors qu'il n'en était rien. Bref, toute la soirée nous rigolions mais une petite tension s'était installé.

Ma rencontre avec Hassein

Ils parlent de moi comme si je n’étais pas là. Ou plutôt comme si je n’étais qu’un objet à leur disposition. Je commence à m’inquiéter pour la suite. Celui qui m'encule sort sa queue après m’avoir bien rempli le cul. - Bouge de là, Hassein, c’est mon tour, dit le deuxième gars. Au bout de quelques minutes, il remplit mon trou à son tour. Yohann se branle et me tient par les cheveux pour me forcer à avaler son jus. La porte s’ouvre. On longe un couloir jusqu’à un appartement où cinq mecs attendent. En nous voyant rentrer, ils se mettent tous à hurler. Personne ne se présente et aucun discours n’a lieu. Seuls mes trous pris d'assaut les intéressent. Je suce et me fait ramoner le fion déjà bien dilaté. Les huit mecs m’enculent à tour de rôle, puis deux par deux ; un me baisant la bouche pendant que l’autre me baise le cul

Violé par Bader

Il est violent, ca m'excite pas mal mais ca m'inquiète aussi. Il se relève d'un coup et me fais mettre debout contre le mur, il attrape une de mes jambes, la relève et m'encule d'un coup sec. Son gros gland d'arabe me déchire le trou et je hurle. Il me mets la main sur la bouche et commence à donner de grands coups de reins dans la chatte.