Och dans la cage d'escalier

Je rentrais de soirée. Il était six heure du mat. Je kiffe trop de marcher dans Paname au milieu de la night. C’est trop tranquille et t’as l’impression d’être le roi du monde, que cette putain de ville t’appartient.

Bois de Boulogne 2

On a finit par retrouver Brahim mais dans une drôle de position, à genoux devant une Brésilienne des plus kiffantes, genre blondesse décolorée. Brahim lui pompe le reste de dard qui lui reste et prends apparemment son pied ainsi que cette professionnelle.

Je suis la pour la nique

Encore un film de boules sur le câble, encore de la morphine pour le people. Ces connards m'ont donné envie de baiser, de me trouver un bon cul à taper. Quequete bien moulée dans un survet, direction Dauphine, royaume des tapettes.

Les caves de la cité

Skarlaone bien och ce soir et envie de tirer ma crampe dans l'entre fesse d'une bonne lopsa. Skarlaone prend sa boulette et se dirige chez Ahmid le voisin lui proposer d'aller croquer du gossebo.

Skarlaone à Marseille

Le soleil du Sud frappe déjà mon crane à peine arrivé dans la capitale phocéenne. Il fait presque toujours beau ici et lorsque la pluie se montre, ce n'est jamais pour tres longtemps.

Porte dauphine

Hoy les copains, comment allez vous depuis Marseille? Bien j'espère, car moi je pète la forme. Pret à tout déchirer ce soir maintenant que je suis de retour sur Paname.

Maison Alfort

Ce soir il fait franchement chaud sur la capitale. La pollution est à son maximum, les voitures sur le périphérique lache leur gaz en emfumant les voisins. Je suis dans un embouteillage sans fin. Nous roulons au pas et encore...

Sans sens interdit

Toi qui cherche, toi qui pointe ton hameçon. Jour après jour, nuit après nuit, dans tous ces cons, tu galères et dans tes vas et viens, peu de satisfaction.

Bois de Vincennes

Putain de chaleurs, trente degrés sur le baromètre et dans mon caleçon la fournaise. Je fais un peu de réseau mais en vain. Avec ce soleil les gars sont dehors en train de bronzer alors moi aussi je vais bouger pour trouver de quoi me rassasier.

Ibiza

Plus très loin d’Ibiza.Inutile d’aller draguer pendant la sieste ! Ici c’est sacré. Rien ni personne ne bouge de deux heures à quatre heures. Le soleil ramène à la raison celui qui voudrait le défier.