Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Le rebeu gitan

Bonjour à vous tous, c'est la première fois que j'écris une histoire, du coup j'espère que ca va vous plaire, si ca vous plait, je continuerai à écrire Je m'appelle Léo, j'ai 18 ans, le bac qui arrive oui, la tristesse, je suis dans la banlieue parisienne et je suis bi mais plus attiré par les mecs et notamment les rebeus, et donc évidemment je suis passif, je fais que avec eux, je n'ai fais qu'un seul rapport, c'est dur à en trouver C'etait un mercredi, quelques jours avant le fameux bac, je révisais à fond, puis comme ça m'a un peu saoulé j'ai décidé de prendre une pause pour me changer les idées, je me connecte sur un réseau social et je constate que quelqu'un m'a envoyé des vidéos de lui en train de juter c'etait trop bon, ma bite forcément s'est mise à grossir et puis il a remarqué qu'il a vu que j'ai maté ses vidéos et m'a envoyé un message qu'il était encore chaud, la personne ? Un rebeu-gitan d'une vingtaine d'années et a une grosse bite d'environ 18 cm, ca fait plusieurs mois qu'on se parle mais on s'est toujours pas vu une seule fois et du coup j'ai dis pourquoi pas, après tout on peut prendre une pause avant de encore réviser J'arrive à destination 30 min en prenant le train, oui la grève SNCF est toujours présente, en sortant du train il me téléphone et m'a décrit sa voiture, c'était facile à le repérer J'entre dans sa voiture et me face avec un beau sourire séduisant, ainsi on se sert la main et me sort : "Enfin on se rencontre" comme s'il était impatient de me voir Il conduit à l'endroit secret tout en se parlant l'un et l'autre de tout et n'importe quoi Arrivé sur place il me dit de descendre et de marcher le long du chemin, avant de me rejoindre, l'endroit était une sorte de foret abandonné, mais avec la terre et les insectes c'etait difficile après le passage de la pluie On s'arrete a un endroit et commence à baisser son jogging et je me fais face à sa bite, je me met à genoux et je commence à le sucer , sa bite commence à grossir dans ma bouche, il me fait ainsi des va et vient assez impressionnant et des gorges profondes, je n'étais pas pret pour ca, j'ai eu des larmes aux yeux et il lachait un petit sourire, je sors une phrase "Elle a un bon gout ta bite" et me reprend avec :"Ah ouais ? T'aime ca, tien suce !" je le suçais pendant 5-10 min, il me sort : "Tu veux que je te ken ?" j'ai fais un signe de oui puis me relève et met de dos pour baisser mon jogging et mon caleçon Il commence à frotter sa bite contre le mien, puis commence à mettre une capote, un bon crachat de salive sur mon trou et le tour est joué Il commence à me pénétrer assez difficilement car je n'ai plus fais de rapport depuis très longtemps, je commençais déjà a couiner comme une chienne, il me baisse de plus en plus et commence a faire des va et vient doucement, puis d'un coup, il commence à me démonter en me lachant des phrases : "Taime ça salle pute" "Baisse toi salope" etc... 10 min apres il sort son téléphone pour filmer en train de me faire enculer, ca me dérangeais pas car il m'avait demander avant Les 5 dernieres minutes, il m'encule violemment en lachant des rales et moi je gémissais à fond, au dernier coup violent, la capote a craqué, heureusement il n'a pas juté Il enlève la capote craqué puis réclame que je le suce encore, j'éxécute Ensuite il me relève et commence un peu à me sucer, mais comme c'tait la premiere fois qu'il sucait il n'a pas trop aimé, je branlais sa bite et on s'est embrassé vite fait Je recommence à le sucer, il prend ma tete pour que je lèche les couille (un délice) et dit qu'il va juter Je ferme les yeux :" Aaaah ca vient hummm vasi prends ca" je reçois sur mon visage du bon sperme, il venait de lacher 5 jets voir je n'ai pas vraiment compté et remet ma bite dans ma bouche et me regardait comme s'il etait désolé, or j'avais aimer Il sort un paquet de mouchoir et commence à nettoyer sa bite et moi mon visage, il me sort "Aaah putain j'ai trop kiffé, il faut trop qu'on remette ça", je lui ai sorti pratiquement la meme phrase En marchant, vers sa voiture, il me sort :"J'étais vraiment le 2eme mec ?" : je lui ai répondu ouais et j'ai sorti comme ça in extremis :"Ca sera cool si tu sera que à moi", il me lache un grand sourire, comme quoi peut etre je serais son maitre Ensuite, on remontent dans la voiture et me reconduit vers la gare pour enfin rentrer C'etait très excitant comme plan, ça à lui fait du bien et moi de meme et on est pret encore à recommencer une deuxième fois ensemble, la suite, bientot :)