Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Mon pote hétéro

Je m'appelle Samir et j'ai 27 ans. Je suis parisien et travaille dans une grosse boite. J'ai fait une école de commerce et j'ai eu la chance de me créer un réseau particulièrement important en France. Au début d'année, un pote à moi qui habite en Normandie se retrouve en fin de stage sans taff, il traine souvent sur Paris et quand il vient, il dort naturellement à la maison. J'ai un studio avec un seul canap qui fait lit double. On a pas forcément de gênes à dormir ensemble surtout pas forcément le choix. Lui est hétéro. Moi je suis censé l'être mais personne ne le sait. Un soir en Février , on sort avec des potes et du coup on rentre, on est à la cool on se mets devant Netflix. Mon pote est beau, réellement c'est un mec bien foutu, 1m85 qui gère pas mal de meuf. J'aime bien le titiller a dire que c'est le plus beau, que si j'étais pd direct je penserai à lui etc. On rigole souvent sur ça et il entre parfois dans mon jeu. On est donc posé devant la TV et on a la couverture sur nous, hiver oblige il fait froid et on est en short. Pour rigoler je commence à lui faire du pied. Il ne bouge pas spécialement et du coup j'y vais au culot je cale ma jambe entre ses deux jambes. La sensation me plait et me perturbe. Je commence en plus à m'endormir et je me rapproche pour me mettre sur son épaule telle une lycéenne en plein plan stratégique. Encore une fois, soit il est trop concentré, soit il est ouvert. On fini par éteindre, s'endormir et dans la nuit, je le sens mettre son bras autour de moi en dormant soit disant. La manoeuvre me parait bizarre, je me reveille et en fait il est reveillé, il fait genre et on commence à discuter, je me rapproche et refait du pied, je joue meme avec ses cuisses avec ma main. Le gars ne reagit pas. Bref on se rendort. Le matin je le taquine "t'as voulu me pecho etc" il me dit non et je lui dis j'suis sur tu bandes rien que d'y penser et je mets ma main au paquet. Il bandait mais j'insiste pas je suis moi même très perturbé. On continue à souvent se voir et tout et puis il y a quelques semaines il doit revenir pour des entretiens sur plusieurs jours donc il vient pour 3 jours 2 nuits chez moi. L'histoire est au fond de ma tête. Premier soir, je tente des approches sans trop de succès. Le second soir, surement soulagé de finir avec les entretiens il est plus détentes et se laisse un peu faire et prends meme des initiatives en me mettant ma main sur son torse etc. Je sais pas ce qui me prends, je m'avance lui fait un bisou sur la joue, puis deux. Pas de réaction négative, au contraire il se tourne vers moi et commence à m'embrasser. Tout se melange dans ma tete, je suis surexcite, je me mets directement sur lui et l'embrasse de fou. On est trop chaud et je sens sa bite gonflé direct. Il m'enleve le haut, je fais de meme et je commence à lecher son torse. Je descends vers sa bite. Il me dit "t'es sur?" je réponds meme pas et je prends en main sa bite pour le caresser, l'embrasse encore et prends sa bite en bouche. Je le suce, je vois dans son regard qu'il aime et à sa surprise il a du comprendre que j'étais pas débutant. Je le suce pendant un bon quart d'heure je le sens se retenir et gémir mais je veux qu'il tienne. Je lui demande si il veut me baiser ou me sucer. Je veux savoir si il est pret à etre passif car j'ai clairement très envie de le prendre pour ma part. Il me dit qu'il veut aussi me sucer. Je le dirige pour un 69 ou je le laisse s'occuper de ma queue et moi je prépare son trou. Il commence à gober ma bite doucement, maladroitement. Je commence à lui lécher le trou. Je kiff son odeur de mec. Je prépare son trou et je commence à mettre un doigt. Je sens qu'il encaisse bien. Puis un deuxième. Je pense que son trou à déjà accueilli des objets parce que mon troisieme doigt entre aussi assez facilement . Je remonte vers lui lui attrape la bouche l'embrasse et lui dit que je vais le prendre. Il ne dit rien. Je le mets sur le dos en bout de lit. je prends ses jambes sur mes épaules, doucement je mets ma bite devant son trou et je rentre doucement. Il gémit et semble avoir un peu mal. J'y vais doucement et je rentre ma queue en entier. Une fois dedans je le laisse s'habituer et je commence des va et viens lent. Quand je sens qu'il est habitué, je reprends le dessus et je commence à le baiser comme il faut. Je sais être passif et un bon suceur. Mais être actif je prends ça au sérieux, quand il faut baiser j'ai pas de limite. Malheureusement il va le comprendre assez vite. Je commence mes coups de reins de plus en plus violents et rapides. Je sens qu'il a un peu mal mais qu'il est surtout entrain de kiffé et il commence à ne plus pouvoir retenir ses gémissements il lache des petits cris. Ca m'exite encore plus. Je mets ma main sur sa bouche pour le plaquer encore plus et je sens qu'il veut me lecher les doigts. Je lui en enfonce deux. C'est une petite salope qui avait juste besoin d'un étalon. Je me retire, le mets à 4 pates devant moi. Mon pote est accroc au sport et surtout depuis qu'il est sans taff il se donne et apparemment ca paye. Je rentre ma queue bien vite et reprends mon rythme encore plus fort et je sens que je vais cracher. Je commence à m'appuyer sur lui il bascule et se retrouve à plat ventre. J'enchaine. On transpire fortement et la je crache peut etre 6 7 jets dans son cul. On tombe l'un a cote de l'autre epuisé. Lui n'a pas encore craché et j'avoue que sucer c'est mon péché mignon. Je lui dit de venir me donner sa bite en bouche. Il se mets devant ma tete, je le biberonne et je recois des gros jets aussi partout sur moi, mon visage. Du sperm bien chaud. Excité comme il est il m'embrasse avec son sperm. Tout se melange. On est allongé, nu, en sueur. On va meme s'endormir comme ça. On se reveillera un peu plus tard, douche commune, petite seance de tripotage encore. Depuis mon pote c'est devenu mon gars et notre histoire est incroyable. Des parties de baise dans des endroits improbables. Je vous raconte ça la prochaine fois.