Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Karim le peintre et son pote rebeu

Après une journée en travaux dans mon appart, au cours de laquelle j'ai eu la chance de me faire baiser 2 fois par mon peintre rebeu Karim, nous avons attendu son pote sur mon canap. J'étais a poil sortit de la douche, juste avec une serviette de bain blanche autour de la taille. Assi en tailleur sur mon canap, j'ai allumé une clope pendant que Karim nettoyait ses outils dans la pièce a côté. Je me demandais ce qui allait m'arriver mais je n'osais pas en parler à mon peintre rebeu. j'attendais en matant des clips a la télé et en fumant ma clope quand la sonnette a retentit. J'ai écrasé mon mégot et j'allais me lever pour aller ouvrir quand karim est arrivé et m'a dit de rester assis. Il est allé ouvrir. J'ai entendu quelqu'un entrer, il on discuté a voix basse. Je l'ai ai entendu rire. J'ai entendu son pote dire "naaaaaannnn!!! le kiff" ils ont encore discuté quelques instants et Karim est revenu dans la pièce suivi de son pote, un autre rebeu, habillé en survet blanc, baskets, la peau bien mate et les yeux bien foncés. Il était bien batit aussi. Il m'a juste lancé un regard avant de retirer sa este de survet. Il portait un marcel bien moulant blanc qui laissait apparaitre de beaux pec. "alors c toi la pute pute que Karim a baisé aujourd'hui?" me dit-il en s'asseyant a côté de moi. Karim s'assit de l'autre côté, a ma droite. "Parait que le popp te rend bien bien chaude? va en prendre tout de suite, une bonne dose" je m'éxécutai. En revenant de ma chambre, j'avais un peu le tournis et je revins m'assoir entre eux deux bien décalc. Je m'affalai sur le canap. "c'est bien ptite pute, t'obéis bien" me dit-il. Il baissa son bas de survet, je vis son barreau bien droit entre ses jambes, il me pris la tête et me la mis bien en bouche. Je lui taillai la pipe de sa vie, il gémissait comme un dingue. Pendant que je le sucais, Karim me mettait des doigts en se branlant. Son pote lui dit "prend le" mais karim répondit: "je l'ai djà fait, a toi l'honneur mon pote, tu m'en dira des nouvelles". Alors son pote se leva, m'allongea sur le dos, m'écarta les cuisses et me pénétra direct. Karim me mis sa bite en bouche et le lima la gorge pendant que l'autre se déchainait sur mon trou. Il se retira et demanda a Karim de s'allonger sur le dos sur le canap et me fit signe d'aller m'empaler sur sa queue. Karim me pénétra de toute la longueur de sa queue et son pote vint se placer derrière moi. Il m'inséra deux doigt puis guida sa queue sur celle de Karim et commença a forcer pour entrer en moi. Je m'ouvrir comme une huitre pour laisser entrer ce deuxième gourdin. Il firent de nombreux va et viens en moi. Karim le premier éjacula dans un rale. Il me prit la tête et m'embrassa "putain comme jte kiff toi. Direct kan jtai vu ce matin jtai kiffé, on va se revoir bogosse" me dit il entre deux pelles bien baveuses. Il se retira lentement et son pote continua seul a me limer dans le sperme de Karim. Je sentais le jus me couler entre les fesses. Il continua quelques minutes pendant que j'embrassais encore Karim qui me caressait le corps. Puis, dans un rale de mec en chaleur, il se retira et me juta sur le dos une dose de sperme comme j'en avait rarement vu. "Putain, ya quinze jours de sauce la dedans, ça fait du bien!" dit-il en rigolant. "T'avais raison mecton, il est trop bien ouvert, bonne pute et tout, le kiff". j'étais encore allongé sur Karim alors qu'il se releva, remballa son paquet, et se rhabilla. Je me relevai, Karim, aussi, il se rhabilla, récupéra ses affaires et me fit signe en partant. "jai ton num, sois dispo bogosse" me dit-il en partant avec son pote. Putain, quelle bonne journée pleine de surprises!!!!! j'en revenait pas!! FIN