Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Le rebeu peintre

Salut, c Romu.Cette semaine, j'ai du faire appel a une boite de peinture pour la rénovation d'une pièce de mon appart. Lundi matin, malgré mon réveil, je ne me suis pas réveillé. A 9h, c'est la sonnette de l'entrée qui m'a tirée du sommeil. La gueule enfarinée, je me suis levé, en slip et machinalement je suis allé ouvrir en prenant garde de rester un peu caché par la porte. Sur le pas de la porte se tenait un mec, rebeu, grand (bien 1,90m) bien bati, peau bien mate, barbe naissance, le regard bien foncé...il était en salopette bleue, torse nu dessous, une caisse de matériel a côté de lui. "jour! jsuis le peintre que vous avez appellé" me dit-il. Dans ma tête, je me suis dit 'merde, je suis quasiment à poil!" mais je lui ai proposé d'entrer quand même. Il m'a fixé, gené mais à vite détourné le regard. J'ai fait mine de rien et je l'ai emmené jusqu'à la pièce à repeindre. En lui parlant, j'ai jeté un coup d'œil par dessus mon épaule, le salaud matait mon cul avec un petit regard en coin. " voilà, c'est la pièce à repeindre. J'avais vu avec votre patron pour les couleurs" je lui dit. "ouais, il m'a tout noté" me répond-t'il. "Bon je vous laisse gérer, je vais m'habiller, désolé pour la tenue" il me regarde en coin et me dit "pas d'souci" Je suis retourné à ma chambre au bout du couloir. J'étais tout chamboulé par ce mec. Je ne m'attendais pas à recevoir un tel canon chez moi et encore moins dans cette tenue!! Je me suis allongé sur mon lit en me demandant comment m'habiller pour voir si je pouvais éventuelement l'émoustiller. Et je me suis finalement rendormi!! Un peu plus tard, je fus réveillé par un souffle chaud sur mon visage et un main sur ma cuisse. J'ouvris les yeux et vu mon beau peintre rebeu allongé juste à côté de moi. Son visage était tout près du mien, sa main posée sur mon entrejambe. Surpris, j'ai voulu me relever mais il m'a repoussé sur le lit. "c'était quoi le coup du slip si c pas pour m'exiter?" me dit il "je venais juste de me réveiller" "ouais ouais, et la gaule quand tu m'a vu? c juste que t une ptite salope qu'a envie d'un coup de queue, dis-le!!" et il m'embrassa a pleine bouche. sa langue me ramona bien la bouche. Il me cracha a la gueule et me dit" suce moi !!" je me met à genoux et je vois qu'il a déjà sortit sa queue par la braguette de sa salopette. Elle est énorme!!!! je l'a prend bien en bouche, il me met les mains sur la tête et me force a faire des va et viens. Je le suce a n'en plus pouvoir. a un moment, il se redresse sur le lit, retire ses bretelles, retire sa salopette et me dit "t'as des capotes?" je répond "non" il me dit "j'espère que tu prend la pilule parce que capote ou pas, jvais te la mettre comme il faut" "t'as du gel? du popp?" je répond: "juste du popp" il me dit "file, il va t'en falloir pour encaisser ça" en me montrant son barreau. Je saisi le flacon lui tendi, il le débouchonna et me mi sous le nez. ça me retourna la tête, je retombé allongé sur le dos sur le lit et poussai un soupire d'envie. Il vint entre mes jambes, m'écarta les cuisses et plaça son gland humidifier de salive sur mon trou. Il poussa et entré sa queue d'un coup direct jusqu'au fond. je gémissais tout ce que je pouvais. c'était trop trop bon. Il fit des va et viens de plus en plus vite, de plus en plus fort. Il me limait comme on ne m'avais jamais limé. Au bout de 5-10min, il poussa un rale de soulagement , comprima ses mains sur mes hanches et m'embrassa a pleine bouche. Et c'est là que j'ai senti son sperme gicler en moi. Une putain de bonne dose. J'avais jamais senti un jet de sperme en moi. Il me mis encore quelques a coup et ensuite se laissa retomber sur moi, le corps tout transpirant. Quelques minutes après il se retira de mon cul, se releva et en remettant sa salopette, il me dit "c'est pas le tout, jai un chantier a faire. et toi, tu reste là au cas ou j'aurais encore besoin de toi dans la journée!" avec un clin d'œil avant de quitter la pièce. A suivre...