Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Le déménageur

Salut moi c'est Seb 18 ans, un bon passif caché derrière une apparence hétéro. Je suis d'une taille moyenne et d'un poids moyen, et physiquement, on me trouve plutôt comme un petit ours ou un mec mignon. C'etais il y a 3 semaines j'aidais ma mère à faire son carton pour son déménagement quand un de ses amis d'enfance un bon mec bien viril se pointe, son nom c'est Hugo 1.90m. Il vient sonc pour aider mais ce mec à une belle gueule, typé rebeu, barbu, grand et muscle, bref tout pour me plaire. Donc on fait l'aller retour à deux et au dernier j'appelle ma mere pour lui dire que j'rentre dirzct chez moi vu que c'est pas loin et j'ai des trucs à faire. Hugo me demande alors si il peut venir vite fais chez moi dans ce cas car il a soif. Je pouvais pas laisser passer ça, je le ramène chez moi et direct me met à l'aise, à torse nu sur le canap. Quand il revient on parle un peu de tout et de rien, puis vient le sujet de la sexualitée, il me dit que ces temps ci ça va pas il se sent seul, il dit aussi que son petit copain l'a quitté il y a de celà 4 semaines. Puis il vient naturellement dans mes bras. Chez moi c'etais la fête et il l'a vu à cause de la forme que faisait ma queue. Et donc il a commencé à me sauter dessus et me rouler des pelles comme jamais j'en ai eu. Puis nous nous étions mis direct a poil. Ce qui laissa apparaotre sa queue et j'étais bouche bée, un bon 20/19 cm tout raide. Je commença donc à bien le sucer à genoux en fond de gorges, ses râles virils se faisaient entendre. Puis il prit ma tête entre ses mains et me pillona la bouche. Je lui demande donc si il en veut plus, sa réponse ne se fit attendre et il me retourna sur le canapé et il se met a me bouffer le cul histoire de bien humidifier. Il enfile alors une capote pour me penetrer. Mon trou assez serré n'a pas l'habitude de gros engins, alors entrer était un peu laborieux, mais dés qu'il fut rentrer, il commença alors ses vas et viens en douceur, puis au fur et a mesure, me prit par les hanches et intensifia ses coups de rein,il s'arreta, me souleva, et me bloqua contre le mur en hauteur. Il plaça alors sa bite et de nouveau me pillona mais plus sauvagement cette fois, sa respiration s'intensifiait pendant que je lui mordais les levres. Puis vint un râle final, grâce a la contraction de ma rondelle qui l'a fait ejaculer. Il me prot alors dans ses bras, j'etais toujoirs sur sa queue, et lui en moi, j'etais en hauteur sur lui mais je m'y sentais bien. 2 semaines plus tard donc une semaine avant, nous nous sommes mis ensemble.