Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Hakim et Medhi

Salut, je reviens pour la suite de mon histoire « Le beau rebeu gay Hakim ». Alors que je baisais avec Hakim, le meilleur pote de mon cousin, ce dernier, Medhi est entré brusquement dans la chambre. Mon cousin nous regarde, il ne semble abasourdi. Quand il comprend enfin ce qui se passe, il nous regarde d’un air méchant. – Qu’est-ce que vous faites ? Bandes de PD ! Hakim se retire de mon cul, et se lève, toujours à poil. Il se met face à Medhi. – Dégagez sales pédales ! – Arrête de nous insulter ! Ordonne Hakim qui a l’air tout aussi énervé que mon cousin. – Vous êtes deux grosses salopes, je veux plus vous voir. C’est l’insulte de trop. Hakim prend mon cousin et le pousse sur le lit. Il se met sur lui en lui emprisonnant les bras de façon à ce qu’il ne puisse pas se débattre. – Qu’est-ce tu fous sale PD ? – Je vais t’apprendre ce que c’est qu’une salope ! Hakim retourne mon cousin comme si c’était une poupée et s’approche de son cul. Il crache dedans et enfonce son dard profondément, d’un seul coup. Mon cousin hurle. En voyant ce spectacle, je me remets automatiquement à bander. Hakim commence à faire des va-et-viens violents qui arrachent des cris à Medhi. Il prend la tête de mon cousin et lui ordonne : – Tu vas sucer Mika, ça va te faire du bien. Et t’as pas intérêt à mettre les dents parce que tu vas le payer. J’approche ma bite de Medhi, et la lui met dans la bouche. Au début, il est un peu réticent mais après quelques menaces, il finit par la prendre. Il n’est pas super doué, alors je lui imprime le rythme. Je baise littéralement la gueule de mon cousin. De temps en temps je lui fait faire des gorges profondes. Son regard est noir, ça le rend encore plus beau. Tandis que j’accélère mes va-et-viens, je regarde Hakim qui l’encule. Quelle endurance ! Je vois la transpiration qui perle sur son corps. Il est si beau, si bestial. Hakim me propose d’échanger. J’accepte, et je me dirige vers le cul de mon cousin. Hakim n’est pas plus doux avec la bouche de son meilleur pote qu’avec son cul. Il le baise violamment. J’approche mon gland du trou tout rouge de mon cousin. Sa raie est poilue, j’adore ça. A nous trois, la pièce commence vraiment à sentir le sexe. Cette odeur est si bonne. Je colle mon gland contre son trou et l’enfonce. Il a été tellement ouvert par Hakim, que ça rentre tout seul. Je me met à coulisser dans ce boyau. C’est tellement bon. J’avais perdu l’habitude d’enculer. Son trou est bien serré, et je sens que je ne vais pas durer longtemps. De l’autre côté, Hakim a arrêté de se faire sucer, et ordonne à mon cousin de lui lécher le cul. Medhi a l’air de trouver ça dégueulasse, mais il s’éxécute. Pendant ce temps, Hakim saisit la bite de mon cousin. – Regarde-moi ça ! Tu bandes comme une salope. Finalement t’aimes ça ! – Va te faire foutre sale pute ! Hakim se lève et fout une baffe à Medhi. – Tu n’insultes pas ton maître. Avoue que tu aimes ça ! – … – Avoue ! – J’ailme ça. – Comment ? – J’aime que vous me baisiez ! – Eh bah tu vois, c’est pas si compliqué. Si t’aimes ça, on va pouvoir aller à la vitesse supérieure alors ! Hakim vient se placer sous Medhi. Alors que je suis en train d’enculer mon cousin, Hakim place sa bite contre la mienne et pousse un grand coup, infligeant ainsi une double sodo à Medhi. Ce dernier hurle de douleur, mais au bout de quelques minutes, ses cris se transforment en gémissement. Au bout de dix minutes, Hakim se retire et me dit de fair ede même. Il ordonne à Medhi de se mettre à genoux par terre, et on se branle au-dessus de sa tête. Ma jouissance ne se fait pas attendre, et j’explose en plusieurs jets sur la jolie gueule de mon cousin. Je suis vite suivi par Hakim. Medhi a du sperme de partout sur le visage. Hakim lui ordonne d’ouvrir la bouche, et il se met à lui pisser dedans, en me proposant de faire de même. Il me regarde alors avec un grand sourire en me disant : – Voilà comment on lope un vrai hétéro. Maintenant c’est notre petite soumise. Je sens qu’on va bien s’amuser !