Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Le remède contre la grippe

Salut les mecs. Après ma nuit avec mon marocain, je reste chez moi une semaine sans bouger, un peu malade et me rend compte que je deviens accro à ce mec et à sa grosse bite. Mon tel sonne, c'est lui. "Franck, qu'est ce que tu fous?? tu réponds pas à mes messages. Je réponds que j'ai la grippe. Il me dit, viens. Je me couvre, j'ai mal partout et suis pas en état mais il me manque. J'arrive en bas de chez lui, il m'attends. On entrent et il m'attrape direct et me roule une pelle. Je le repousse un peu : arrête, je suis malade, tu vas chopper ma crève. Il me serre contre lui, je m'en fous, je te veux. Il me dessape en m'embrassant à pleine bouche. Je suis à poil devant lui, j'ai un peu froid et je commence à trembler, il m'attrape la main et m'emmène dans sa chambre : mets toi sous la couette, vais te réchauffer bb. Je me glisse sous la couette, son odeur de male est sur les draps, je kiffe, il se déshabille et me rejoint à poil contre moi, sa chaleur me fait du bien et je sens sa bite déjà en forme contre mes fesses. Il me caresse doucement, m'embrasse dans le coup, sa bite se glisse entre mes fesses, je remue doucement mon cul pour la faire bander à mort. Il gémit doucement. Je sens ses mains parcourir mon corps, il me caresse, me dit que je lui ai manqué, m'embrasse encore à pleine bouche et me retourne et en me regardant dans les yeux me dit : vas y bb, occupe toi de moi. Il s'allonge sur le dos en mode pacha. Je viens près de lui et commence à lécher son torse, ses tétons, ses aisselles puis je descend sur son ventre, son gland caresse mon menton, je lèche son nombril, ses abdos, son filet de poils qui descend jusqu'à son pubis. Puis je descend sur ses cuisses, ses mollets, ses pieds. Il gémit et me dit ouais continue comme ca, je remonte doucement, soulève ses jambes et titille son trou serré avec ma langue. Lui me plaque la gueule contre son cul et me dis vas y salope, lèche bien. Je m'exécute sans broncher, je lape sa rondelle et je l'entends gémir, puis il me dit, maintenant bouffe moi les couilles. Je remonte sur ses boules poilues et je les gobe une à une (elles sont bien pleines), puis lentement je remonte avec ma langue tout le long de sa grosse bite d'arabe pour en savourer chaque centimètre, il bande grave le salaud. Arrivé au gland, je joue avec la fente, lèche le gland à fond en faisant le tour avec ma langue puis le prends entre mes lèvres pour l'aspirer ce qui le fait râler grave, puis d'un coup j'avale sa bite en fond de gorge. J'ai du mal à respirer mais j'y vais vraiment à fond. Lui gémit, me dit ouais salope comme ca, avale bien. Je gémis comme une chienne. Lui joue avec mes fesses, les malaxe, les claque. Il mouille ses doigts et me titille la rondelle puis deux de ses doigts entrent dans mon cul, son autre main caresse mes couilles. Je râle fort, lui me dit, ouais, t'aime te faire doigter ma salope hein?? je le regarde avec un air de lui dire oui et je gémis encore plus. Il travaille bien mon cul et mets un 3ème doigt. Je cambre au max, j'ai lâché sa queue et le branle doucement en léchant ses couilles poilues. Il me redresse et me dit : viens petite pute, assieds toi là dessus. Je l'enjambe et écarte mes jambes et je viens m'empaler doucement sur sa grosse bite circoncise. Le gland entre sans problème et m'arrache un long gémissement en entrant dans mon cul. Ma rondelle s'écarte bien et je descend doucement sur cette grosse bite de rebeu. Lui m'attrape les fesses de ses deux mains, les écarte et commence à bouger doucement pour faire aller et venir sa queue de ouf dans mon cul. Je kiffe cette position, il entre bien à fond en moi. Sa queue est bien huilée par nos salives et il accélère le rythme petit à petit me faisant gémir de plus en plus fort. Il kiffe mon cul, il finit en mode marteau piqueur à me démonter la rondelle. Il sort entièrement pour mieux replonger à fond en moi. Je délire tellement je kiffe sa façon de me déchirer la chatte, vas y défonce bien...comme ca....il me roule une pelle et me serre contre lui et me donne de grands coups de bite puis finis par jouir dans mon cul en continuant à limer. On restent un moment immobiles et je retombe à coté de lui, épuisé mais comblé. Il se colle contre moi, m'embrasse tendrement et me dit, dors un peu bb. Je m'endors presque tout de suite en espérant qu'il reste près de moi, mais la suite sera pour plus tard....Franck