Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Le retour de mon rebeu niquer

salut les mecs c'est Franck. Après ma petite séance de baise avec deux rebeus, j'ai la surprise d'avoir un message de mon petit marocain. Salut Franck, ma femme est au bled pendant un mois, appelle moi. Je décide de ne pas donner suite. Un peu plus tard dans la soirée, mon tel sonne, c'est lui. Salut Franck, t'as eu mon sms? je réponds oui mais désolé, j'ai plus envie de ce genre de plan. Il me dit : écoute, j'ai pas l'intention de te lâcher, je tiens à toi. Je réponds, qu'il est marié et que j'aime pas partager. Il me dit, on se voient et on discutent. Je finis par accepter de le voir 1h après. J'arrive en bas de chez lui. Il me guettait à sa fenêtre et descend me chercher. On entrent chez lui, un petit thé à la menthe et il me raconte son mariage, me dit que ca colle pas du tout avec sa femme. Je l'écoute à peine et lorsqu'il me demande ce que je deviens, je lui raconte ma rencontre avec Bader et Kamel et nos baises régulières. Il me regarde et me dit : ah ok, je vois, tu m'as vite remplacé dis donc. Je réponds : tu voulais quoi? que j'attende pour rien??. Il dit : ok, je comprends. Il porte un survet gris qui moule son gros paquet et un t shirt noir. Je le regarde (putain il me fait toujours craquer ce petit con). D'un coup, il descend son survet, sa grosse bite d'arabe jaillit, il ne portait pas de boxer. Il me regarde et me dit : avoue qu'elle t'as manqué. Je ne réponds pas mais regarde sa bite et c'est vrai que je l'ai toujours kiffé. Il prend ma main et la pose sur son zeb, vas y Franck, tu m'as trop manqué. Je retire ma main et lui dit : désolé, je suis juste passé pour discuter et te revoir. Il se lève d'un bond et je me retrouve avec sa bite devant mon visage. Franck s'il te plait, je sais que t'aimes ma queue, occupe toi de moi. Son odeur de mâle me rend dingue. J'attrape ses couilles dans une de mes mains, elles sont pleines. Il bande dur le salaud, son gland se colle sur mes lèvres. Allez bb, ouvre ta bouche et suce moi. Il m'excite le con. J'ouvre les lèvres et ma langue vient lécher son gland doucement. Il gémit : putain ca m'as manqué. Je le regarde et lui dit : elle te suce pas ta femme?? il répond non, elle aime pas le gout de ma bite et j'ai un trop gros zob pour sa chatte. Je le plains, ca doit faire des mois qu'il a pas baisé. Il me dit, toi tu sais t'en occuper. Allez Franck, fais moi plaisir. Ma main lui prend la queue et l'amène à ma bouche. J'avale son zob direct en fond de gorge et je l'entend râler. Je commence à le pomper comme une chienne en salivant à mort sur sa bite. Je la sors de ma bouche, la lèche sur toute la longueur, joue avec ma langue sur la fente de son gland. Putain Franck, tu sais sucer toi, t'es génial. Je gémis de satisfaction et plonge sa queue dans ma bouche. Putain ce qu'elle est bonne. Il me bascule sur son canapé et sa main fouille mon boxer sous mon jean. Je sens ses doigts qu'il a préalablement mouiller jouer avec ma rondelle. Il me doigte bien le cul. Il baisse mon jean et mon boxer, me mets à 4 pattes sur le sol, ouvre mon cul avec ses mains, crache sur mon trou et me baise avec ses doigts pendant que je le pompe à mort. Il vire son survet, son t shirt et se retrouve à poil devant moi. Je gémis comme une vraie salope, histoire qu'il se rappelle ce moment là longtemps. Il se lève et viens se mettre derrière moi, je sens sa grosse bite d'arabe me caresser la raie de mon cul et son gland s'arrêter sur ma rondelle un peu ouverte et bien huilée par sa salive. Il pousse, son gland entre d'un coup et je grogne en le sentant me pénétrer la chatte. Il va doucement, je sens chaque centimètre de son gros zob m'ouvrir et je gémis quand je le sens à fond en moi. Il m'attrape les hanches, me caresse le torse, le dos, il a jamais été aussi tendre, il m'embrasse le cou et je l'entends me dire : putain Franck, tu m'as grave manqué bb. Sans répondre, je commence à me bouger sur sa bite, un bon petit va et viens de plus en plus rapide. Il me laisse faire, je l'entends gémir et râler, il me claque le cul et ca m'excite, sa queue de ouf m'as manqué je l'avoue. Puis il prend les choses en main, me fait me cambrer et m'encule bien à fond et commence à me limer grave fort. Ca fait un bon bruit, ses couilles pleines cognent mes fesses. Il me redresse, m'embrasse à pleines bouches en gémissant. Il est en sueur, je retrouve l'odeur de mâle que j'avais pas oublié. Putain quel mec. Il me ramone la chatte pendant 30 minutes et se retire, il s'affale sur le canapé épuisé et me dit : Franck, j'ai envie que tu me suces et que tu avales tout. Sans même réfléchir, je plonge sur sa bite de rebeu et le suce avec gourmandise. Elle est énorme, poilue. Je gémis tellement je me régale. Je le sens se raidir, son gland devient énorme et d'un coup six grosses giclées de sperme arrosent ma langue. Je n'arrive pas à tout avaler et ca coule de mes lèvres tellement y en a. Je le rattrape avec ma langue pour ne pas en perdre une goutte. Je nettoie sa bite à fond. Une fois ma pipe achevée, je vais à la salle de bains me laver et quand je reviens dans son salon, je le vois endormi avec un petit sourire satisfait. Sans faire de bruit, je me rhabille, lui écris un petit mot pour lui dire que je suis rentré, je fais un bisou sur sa bite et je file. Le lendemain, un petit sms : T'es génial bb, je veux pas te perdre....A bientôt pour la suite. Franck