Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Kamel, le mâle

Salut les mecs. Toujours pas de retour de Bader. Je vois que Kamel m'a laissé plusieurs messages pendant que je taffais, je l'appelle en sortant. Franck, salut, je pensais que tu voulais plus me parler. Je dis non j'étais au taf. Il me dit ah ok, ca te dirait qu'on se fassent un week end tranquille toi et moi?? Je dis ok. Il me dit cool, rdv au bar, j'ai ma paye à prendre et on filent. Je prépare un sac vite fait et je le rejoins au bar. Kamel arrive, me dit de l'attendre. Il ressort 5 minutes après, me colle une tape sur le cul et me dit, viens on y va. On prend sa moto et il s'arrete devant la gare du nord. Je le regarde et je lui demande à quoi il joue. Il sourit et me dit tkt bb, j'ai envie de t'emmener à Bruxelles avec moi, on va se faire un week end de baise rien que toi et moi. Je dis ok, mais pour les billets on fait comment et la chambre?? il me dit tkt j'ai tout prévu. C'est moi qui tinvite. On ente dans la gare, saute dans un thalys et nous voila à la gare du Midi. Après avoir pris un taxi on s'arrentent devant un petit immeuble et au dernier étage un beau petit appart nous attends. Il me regarde, mets toi à l'aise bb. Je pose mon sac au pied du lit et l'attrape par la main pour l'attirer à moi. Il s'assoit sur le lit, je m'assois sur ses cuisses musclées et l'embrasse à pleine bouche. Merci Kamel, c'est une belle surprise. Il me regarde en souriant, ses mains sur mon cul : tu le mérites bb et je kiffe ta facon de t'occuper de ma bite. Sans répondre mais en le regardant dans les yeux, je me recule un peu, lui déboutonne son jean et plonge ma main dans son boxer noir. Ma main empoigne sa grosse bite circoncise et je commmence à le branler doucement et lui dit : vais te faire kiffer bogosse. Kamel fait glisser son jean par terre, vire son pull et son débardeur, ses baskets et mon autre main le caresse, s'attarde sur ton torse poilu. Je l'allonge sur le pieu, me déssape doucement en le regardant, je descend son boxer puis m'allonge à coté de lui, ma langue commence à parcourir tout son corps. Il a une odeur de male qui me rend dingue. Je le lèche, lui titille les tétons, lèche ses pecs poilus, ses aisselles, son torse, son nombril, je sens son gland frôler mon menton. Kamel me regarde faire et pousse de bons râles de male. Puis ma langue descend sur ses cuisses, sans toucher sa bite, ses mollets, ses pieds puis remonte doucement vers ses couilles poilues, ma main les caresses doucement, elles sont lourdes et pleines, je les gobe une à une. Il kiffe. Je remonte sur sa bite déjà énorme, la lèche sur toute la longueur, l'embrasse, en remontant doucement vers son gland de rebeu. Je lèche la fente de son gland. Sa main se pose sur ma tête pour m'encourager. Je gobe son gland, fais tourner ma langue autour, je l'entends me dire : putain c'est bon ca. Sans répondre j'avale sa grosse bite d'arabe d'un coup en fond de gorge et même si j'ai du mal à tout gober, je salive à mort sur sa queue. Il gémit et m'appuie sur la tête. Putain Franck, t'es vraiment un super suceur. Je sors sa queue de ma bouche et lui dit, une queue comme la tienne ca se déguste puis replonge ce barreau direct dans ma bouche. Lui me tate le cul, il mouille ses doigts de salive et les passe dans ma raie légèrement poilue. J'écarte les jambes et me mets à gémir comme une chienne. Ses doigts jouent avec ma rondelle. Je suis tellement excité par sa bite qu'il peut me mettre 3 doigts facile. je mouille du cul et c'est plutôt rare. Je le pompe pendant 20 bonnes minutes, lui me doigte, me bouffe la chatte. Il me redresse, me fait mettre à 4 pattes et viens me chevaucher. Je sens son gros gland m'ouvrir doucement le trou. Sa bite de rebeu coulisse en moi, je gémis comme une salope et lui gueule, viens Kamel, baise moi bogosse. Il est à fond dans mon cul et commence à me limer doucement. Je joue avec les muscles de mon cul pour le faire réagir, il râle à chaque coup de bite et accélère tout seul le rythme. Il me baise bien le salaud. Il transpire à mort et j'aime son odeur de male et le gout de sa sueur. Il me roule de bonnes pelles. Je joue encore avec mon cul pour le faire jouir et quand je le sens prêt à lâcher son sperme, je m'empale à fond sur sa grosse bite de rebeu. Il pousse un vrai cri de male et m'envoie son jus dans mon cul. Il reste un moment immobile et moi je savoure l'instant, dosé par un bomale rebeu, tendre et actif comme je les aime. On s'allonge un moment, il m'embrasse et me dit sérieux Franck, jamais un mec ne m'a fait cet effet là, suis trop content de t'avoir tout à moi. Je lui souris et lui réponds, vais m'occuper de toi tout le week end comme ca. On file prendre une douche à deux et le week end ne fait que commencer. A plus les mecs. Franck