Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

Violé par Bader

Salut les mecs. Une semaine que j'ai pas vu Bader. Mon tel sonne, c'est lui : allo petite pute, amène toi, j'ai envie de te voir...Je file direct sous la douche et me prépare vite fait et direction chez lui. Il est affalé sur son clic clac en boxer. Il me regarde : t'as mis le temps dis donc. Viens ici et occupe toi de ma queue. Il vire direct son boxer et sa grosse bite à demi-molle apparait. Ca fait une semaine que je l'ai pas vu et ca commençait à me manquer. J'enlève mon blouson, mon survet et mes baskets et mon t shirt et je me mets direct à genoux entre ses cuisses puissantes. Bader me choppe par la nuque et me colle sa grosse bite arabe dans la bouche en me disant : allez suce moi. Je commence à le pomper avec gourmandise doucement mais je le sens énervé et il m'attrape la nuque et commence à me baiser la bouche avec une certaine violence. J'ai du mal à reprendre mon souffle tellement il me pilonne. Ses coups de bite sont puissants, sa bite entre en entier dans ma bouche. Il me lime comme ca pendant 20 bonnes minutes et pendant ce temps me malaxe le cul et me donne une bonne fessée bien forte qui me fait rougir les fesses. Il est violent, ca m'excite pas mal mais ca m'inquiète aussi. Il se relève d'un coup et me fais mettre debout contre le mur, il attrape une de mes jambes, la relève et m'encule d'un coup sec. Son gros gland d'arabe me déchire le trou et je hurle. Il me mets la main sur la bouche et commence à donner de grands coups de reins dans la chatte. J'ai super mal et c'est pas agréable mais je suis coincé sans pouvoir bouger. Je mets ma main sur ses hanches pour tenter de le freiner. Lui enlève ma main direct, me prends la gueule dans ses mains puissantes et me colle une gifle en me disant : laisse moi faire petite pute, c'est moi qui décide comment je te baise. Puis il me jette sur le lit, je me retrouve à 4 pattes. Il se mets au dessus de moi et crache un bon jet de salive sur mon trou ouvert ce qui calme un peu la douleur, puis il me chevauche et fais entrer sa grosse bite jusqu'au fond de mon cul et là se met à me pilonner en râlant et en me disant : oui...comme ca, ouvre ta chatte petite salope, t'aimes la queue hein??? Je ne réponds pas alors il me redonne une gifle et me dit : réponds quand ton male te parle, t'es ma pute ou pas?? je réponds oui, les larmes aux yeux. Je l'ai jamais vu comme ca. Voyant ma tête, il se radoucit un peu, sort de mon cul, s'assoit sur le pieu et me dit : viens t'empaler là dessus. Je m'exécute et tenant sa bite de rebeu à la base, la fait entrer à fond dans mon cul en gémissant. Je vais et viens sur sa queue en gémissant et là il se met à me caresser le torse, les fesses, à m'embrasser dans le cou. Je kiffe vraiment sa bite en moi et j'ai envie qu'il prenne du plaisir et qu'il se calme. Je joue avec les muscles de ma chatte pour le faire kiffer, je l'entends gémir, me dire que je le rend dingue, que j'ai un cul de ouf. Je continue comme ca jusqu'à sentir son gland grossir dans mon cul et sa bite devenir dure. Je sais qu'il va pas tarder à envoyer la sauce alors j'accélère doucement et il gémit grave et me lâche 6 grosses giclées de sperme chaud. Je kiffe sentir son jus et il m'attrape par les hanches pour bien me doser la chatte. Puis il se retire et me dit nettoie moi la bite. Je gémis en le suçant, il m'attrape, m'attire à lui et me roule une vraie pelle de malade. Et là il me dit excuse si je t'ai fait mal, j'avais besoin de me défouler. Bien sur je lui pardonne. A vrai dire, cette baise façon viol m'a plutôt excité. Je reste avec lui tout la nuit et je repars le matin au taf, le cul ouvert et des images plein ma tète. A bientôt les mecs. Franck